Écorces – Compagnie Les Yeux comme des Hublots

ÉCORCES : géographie intime de deux peaux.
Un spectacle où théâtre et corps poétiques percent les secrets de notre épiderme sensibleRouge et Atlas respirent en mouvement. Ils nous guident vers le langage de leurs peaux. Laissons-nous toucher par leur traversée.

artenreel-diese-1-website artenreel-diese-1-facebook artenreel-diese-1-bandcamp

Extrait d’un monologue de Céline Bernard

« Rouge
Comme un soleil
Un brasier
Une croûte à soigner
Une croûte
Tout sur moi s’échauffe
et attend que la température redescende
Je ne supporte plus aucune autre peau
Aucun frôlement
Aucune caresse
Longtemps la croûte si épaisse
Comme une écorce
Une carapace
Je ne sens plus que je suis là
Que je respire
Je m’ignore moi-même
Je me cache dans l’ombre
Et mon armure cicatrise aux yeux du monde
Loin des caresses des autres,
Et puis il y a plusieurs printemps… »

 

« Moi, c’est mon corps qui pense. Il est plus intelligent que mon cerveau. Il ressent plus finement, plus complètement que mon cerveau. Quand mon corps pense… Tout le reste se tait. À ces moments-là, toute ma peau a une âme. » Colette

© Cie Les Yeux comme des Hublots
Peinture Silvia Lermo

Équipe artistique

Idée originale, scénographie, mise en scène : Claudia PELLARIN-RAVEAU
Ecriture, dramaturgie : Céline BERNARD
Jeu : Magalie EHLINGER, Grégory MORIN
Musique orIginale : Denis LEONHARDT
Création lumière, régie son et lumière : en cours de distribution

Partenaires et production

Avec le soutien de : EmmaCulture Scherwiller / Maison des Arts -Lingolsheim

Production : Artenréel#1

Présentation de la compagnie

Au fil de ses créations, la compagnie Les Yeux comme des Hublots s’attache à révéler ce qui façonne notre intimité : la naissance de l’amour dans Ourlées de rouge, l’expérience de la maternité avec 2 rue Bulle, celle du deuil dans Ma robe est suspendue là-bas.

Avec Miroir aux Alouettes, c’est notre rapport à l’apparence, la constitution de l’image de soi et le concept de beauté qui sont questionnés.
Et, à travers leur dernière création Aimants, la Compagnie a souhaité associer le corps à une image bienveillante, en proposant à des spectateurs privilégiés de se laisser regarder dans une forme proximité et en confiance. Un spectacle qui a contribué à donner vie à ÉCORCES.

C’est ainsi que, depuis 2017, un des axes privilégiés de recherches artistiques de la compagnie s’est orienté sur les relations complexes que nous entretenons avec notre corps. Ce corps, lieu intime et d’identité, mais aussi espace régi par des normes sociales et culturelles.

Animé par l’esprit d’un théâtre artisanal et de proximité, le processus de création de la Compagnie Les Yeux comme des Hublots explore les liens entre le théâtre et les arts plastiques, pour faire éclore des compositions scéniques et le prétexte du jeu. Poésie et humour, musique et théâtre visuel, texte original ou emprunté au répertoire contemporain, leurs spectacles parlent toujours de l’intime.

SHARE

No Comments