‘NTONI – un spectacle de la Cie Lavoro Nero Teatro

Création 2018

Sicile, 1861.

La valise posée sur la tranche, sur le quai face à la mer, et devant lui un grand bateau à vapeur sur lequel ‘Ntoni s’apprête à monter. En attendant d’embarquer, cet homme nous livre son histoire…

‘Ntoni est pêcheur, de la famille Malavoglia, et comme tant d’autres, cette famille voit sa condition devenir de plus en plus misérable. La cause ? La révolution industrielle. ‘Ntoni décide alors de traverser l’océan pour aller chercher fortune. Voici l’histoire de ce pêcheur, victime inconsciente de cette marée appelée progrès, qui balaya modèles et styles de vie millénaires. Une histoire banale, une histoire immense !

‘Ntoni est l’histoire de l’arrachement d’un homme à son destin séculaire. Un fil d’Ariane qui nous emmène au Sud de l’Europe à la fin du 19ème siècle, au cœur d’une révolution industrielle secouant la vie de millions de personnes qui quittèrent leur terre natale pour un ailleurs dont ils ne savaient rien.

Pris à la gorge par un contexte socio-économique qui lui a soustrait tous repères, réduit à la misère, perdu sur un chemin qu’il connaissait pourtant par cœur, ‘Ntoni décide de lever la tête et regarde alors l’émigration comme la seule vraie alternative.

Le XIXe fut le siècle des grandes révolutions industrielles qui produisirent une énorme croissance économique et une grandissante misère sociale. Des dizaines de millions de personnes fuirent l’Europe : Allemands, Suédois, Irlandais, Autrichiens, Hongrois, Polonais, Italiens. ‘Ntoni est l’un d’eux. Aujourd’hui, la majeure partie de ces personnes seraient des « migrants économiques », des individus qui ne fuient ni la persécution ni la guerre, mais la misère, la vexation. ‘Ntoni est un des personnages du roman « Les Malavoglia », de Giovanni Verga, publié en 1881. Cristiano Nocera s’empare librement de ce récit et en écrit une pièce théâtrale et musicale où l’humain prime sur l’analyse historique et sociale. Avec la complicité de Romain Pivard (musique et bruitage), la musique dialogue avec la parole, faisant s’affronter la mer et la terre, creusant la faille entre tradition et modernité. Et l’aventure sensible de ‘Ntoni, sa quête, nous rappelle que si aujourd’hui l’Europe est terre d’immigration, elle a été, hier, terre d’émigration.

ntoni-lavoro-nero-teatro-1
Slide background
artenreel-diese-1-ntoni4
Slide background
artenreel-diese-1-ntoni1
artenreel-diese-1-ntoni2

Informations générales

Un texte de Cristiano Nocera, librement inspiré de “I Malavoglia” de Giovanni Verga
Mise en scène: Cristiano Nocera et Marie-Salomé Iffrig
Scénographie : Mathilde Melero
Costumes : Elsa Poulie
Création lumière: Camille Flavignard
Création sonore : Romain Pivard
Préparation musicale: Johanne Maitre

Distribution / Jeu :

Cristiano Nocera et Romain Pivard

Infos productions et partenaires

Production : ARTENREEL#1
En coproduction avec les Tanzmatten – Ville de Sélestat, avec le soutien du Triangle de Huningue, de L’Istituto Italiano di Cultura di Strasburgo, de la SPEDIDAM et de la Ville de Strasbourg-Eurométropole

Crédits photo :  CN Photo, Guy Greder et Michel Koebel

SHARE

Comments are closed here.