Vladimir Spoutnik’s Black Kat Kabaret

Vladimir Spoutnik’s Black Kat Kabaret

CRÉATION 2017 – HUMOUR, VODKA ET NOSTALGIE…

Vladimir Spoutnik est le fruit de l’union illégitime entre la scientifique en charge de la petite chienne Laïka et Yuri Gagarin, immense héros du cosmos et de la nation soviétique, s’il en est. Exfiltré par le KGB peu après sa naissance, il a grandi dans l’Est de la France, la tête dans les étoiles.

Vladimir, ayant entamé une carrière artistique en France, y fait venir ses cousins, les frères Tupolev, pour l’accompagner musicalement dans un répertoire dont il s’est fait une passion, celui des chansons réalistes de la période du Cabaret du Chat Noir, lieu de rendez-vous de nombreux artistes et poètes de la fin du 19ème siècle.

Un répertoire constitué de chansons d’auteurs, compositeurs et interprètes comme Fréhel, Mistinguett, Georges Van Parys, Georgius, Resca, Jean Renoir, Berthe Sylva, Vincent Scotto, Georgel, Henriette Leblond, Jean Rodor, Lucienne Delyle…

Le Vladimir Spoutnik Black Kat Kabaret, c’est donc l’histoire de ces 3 immigrés, en tournée en France, se ré appropriant la culture de leur pays d’adoption. Pas sa culture contemporaine, mais plutôt celle du siècle dernier. Racontant leur histoire au milieu de ces chansons dont ils sont tombés amoureux, ils font ainsi, non pas de la valse-musette, mais de la slave-musette.


ARTISTES

Ecriture : Franck Schuster, Jean-Luc Falbriard

Mise en Scène : Jean-Luc Falbriard

Arrangements musicaux : Franck Schuster et Guillaume Schleer

Jeu : Franck Schuster, Dominique Renckel (en alternance avec Dominique Grylla) et Guillaume Schleer

Création lumière : Jean-Luc Falbriard

Création et construction décor : Stéphane Wolffer

Chorégraphie : Franck Schuster et Jean-Luc Falbriard

Sonorisation : Laurent Bourquin

Costumes : Floriane Balay Badey et Angèle Gaspar

Production : Artenréel#1

Avec le soutien de :

Soutien financier : Direction Régionale des Affaires Culturelles Grand Est, Ville de Strasbourg et Conseil Départemental du Bas-Rhin

Coproductions et résidences : Espace Culturel de Vendenheim (67), La K’artonnerie de Schweighouse sur Moder (67), Espace K de Strasbourg (67)

Remerciements : Festival Scènes de Rue – Ville de Mulhouse (68), Pierre-Etienne Vilbert

Crédit photo : Jean-Michel Coubart

SHARE

Comments are closed here.