Moi, Olympe de Gouges – Compagnie Lucie Warrant

Lecture musicale voix – contrebasse

La déclaration des droits de la femme mise en regard avec la vie de Marie GOUZE dite Olympe DE GOUGES. Montage de textes extraits de La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne et de divers écrits rassemblés notamment dans Ainsi soit Olympe De Gouges de Benoîte GROULT.

« La lecture est pour moi un geste aussi simple que puissant. Je le lie à l’enfance, lorsqu’on me lisait des histoires. Il y avait celles qu’on entendait en classe lorsqu’on avait de la chance. Elles nous sauvaient des journées mornes à n’être que ce que nous étions. Il y avait celles qu’on me lisait avant de m’endormir. Elles étaient ma glaise pour refaçonner à mon tour l’histoire, celle que j’avais entendue et la mienne en devenir. À chaque fois les mots, les bribes d’histoires me permettaient de bâtir de nouvelles perspectives.

Aujourd’hui lire pour les autres, c’est travailler un geste théâtral singulier. A la frontière du jeu et aux abords de l’échange informel, la lecture me permet de travailler un rapport au public qui oscille entre la représentation et la simplicité de la rencontre, entre la langue travaillée et la simplicité de la discussion qui peut suivre. L’occasion d’explorer à vue le va-et-vient entre fiction et réalité. A la frontière du jeu, les spectateurs sont inclus dans la fabrication. Je les regarde presque autant que le livre, et au travers de chaque visage qui écoute, s’ébauchent les intentions, se proposent les directions. 

Et les spectateurs tout à leur rêverie complètent et enrichissent l’allure, le corps, le décor, la situation.

Grâce à l’absence d’image préfabriquée, la lecture décloisonne notre réalité qui accède à des agencements infinis avec pour coeur battant la langue, les mots, les sons. » – L.W.

Équipe artistique

Voix : Laure WERCKMANN
Contrebasse : Jérémy LIROLA

© Visuel : Couverture du livre Ainsi soit Olympe de Gouges de Benoîte GROULT, Livre de Poche, 2014

Production

La compagnie Lucie Warrant
Artenréel#1

SHARE

No Comments