Foudre – Collectif Thorax

Foudre – Collectif Thorax (création en cours)

En 2019, Sophie Nehama écrit sa première pièce Foudre, mêlant intimement texte théâtral et musique.

Résumé

Judith n’a pas d’âge. Elle les traverse. Elle voyage entre les différentes étapes de sa vie de femme. Par son prisme, naissent Alex, Elle et Lui, toutes les figures féminines et masculines qui en retour, lui donnent naissance. L’album intérieur de Judith, kaléidoscope où se télescopent souvenirs, rêves et fantasmes, révèle et reconstitue petit à petit, à chaque mouvement intime, le puzzle, la trame de sa vie.

Foudre est une histoire d’intempéries, de météorologie de l’humain. C’est une balade initiatique qui radiographie plusieurs strates de vie : l’histoire familiale dans la succession des générations, entre enfance, adolescence et âge adulte, la question de la sexualité, du travail alimentaire et de création, des rencontres amoureuses et amicales, de la venue au monde, de la spiritualité. La dérision s’invite dans le drame et vice versa. On y traite de ce qui palpite. De la nécessité de dire l’innommable, l’indicible. De la nécessité de réconcilier rêve et réalité.

Ce qui foudroie peut-il aussi nous réveiller ? Ce qui rêve en nous, peut-il aussi nous révéler ? Comment accède-t-on à nos rêves ? Quel est le prix à payer pour cela ?

Les temporalités sont éclatées, la chronologie, bousculée, comme pour mieux apprécier ce qui s’invite dans l’esprit de Judith. C’est une extraction vive qui s’organise sous forme de tableaux théâtraux et musicaux. Née de l’urgence et du plaisir, l’écriture va être déplacée, va évoluer à partir de l’écriture au plateau et de la composition musicale.

Langue orale et poésie s’entrelacent et créent la structure du texte entre dialogues, monologues oniriques et chansons.

L’enchainement des tableaux fonctionne comme dans une séance de diapositives, avec une focale  sur un moment particulier, un zoom sur une pièce intime de Judith. On voyage avec elle, en elle, dans l’espace et dans le temps. On se balade dans sa vie.

Par une succession de petites touches, l’image d’ensemble, le tableau de la vie de Judith se révèlent progressivement. Le texte se déploie comme une mosaïque aux couleurs plus ou moins sombres, mais toujours vives.

A la manière d’un livre « Pop » up, l’hybridation entre texte et musique donne naissance à un objet scénique, au spectacle.


Le Collectif Thorax 

A partir du travail sur sa pièce Foudre, Sophie Nehama initie le collectif Thorax. Ce nom sonne comme un nom de personnage mythologique.  Il réveille. C’est cet espace du corps qui contient les poumons et le cœur. La respiration, le souffle, les battements, le rythme, la musique du corps. Le cœur est aussi le premier organe qui se forme chez l’embryon : nous y sommes. Le cœur du sujet, le vif du sujet. Et puis le thorax est cet espace situé au carrefour de l’organique, archaïque, le ventre et le sexe, et le mental, l’imaginaire, la tête, entre la terre et le ciel. Ces deux pôles s’attirent, se rejoignent pour faire naître, parfois, la foudre.

C’est aussi, l’espace du théâtre, là où se produit la décharge, là où on essaie de faire se déployer ce qui respire, ce qui vibre, résonne, chez le vivant.

artenreel-diese-1-facebook artenreel-diese-1-soundcloud artenreel-diese-1-email


DISTRIBUTION

CREATION : Collectif Thorax

TEXTE et MISE EN SCENE : Sophie Nehama

COLLABORATION ARTISTIQUE : Nicolas Casar-Umbdenstock

COMPOSITION MUSICALE ET PAROLES : Christian Houllé, Paul D’Amour et Sophie Nehama

DIRECTION ARTISTIQUE MUSICALE : Sophie Nehama

SCENOGRAPHIE : Antonin Bouvret

BUREAU DE PRODUCTION : Artenréel #1

COORDINATION PROJET : Véronique Ejnès et Lucie Laurent

AVEC

 

Judith : Sophie Nehama

Alex : Paul D’Amour

Elle : Marie Schoenbock

Lui : Bruno Amnar

Claviers : Christian Houllé

Chant, guitare et basse : Paul D’Amour

Autres informations : 

Texte lauréat du 2020 du comité de lecture du CDNO, Centre Dramatique d’Orléans: mise en espace prévue fin Mars.

Texte sélectionné pour le laboratoire d’Auteurs 2020 d’Harmoniques/A Mots Découverts, à Paris.

Coproduction, préachats : Salle Europe de Colmar et le Point d’Eau d’Ostwald, saison 2021-2022.

Suivi de création et préachats dans le cadre du congrès « Traumas et Mythes » de la FEDEPSY (Fédération Européenne de Psychanalyse et Ecole Psychanalytique de Strasbourg).

Partenariat des Hospices Civils de Strasbourg pour la mise à disposition de la Chapelle protestante de l’Hôpital pour les ateliers, laboratoires organisés par le collectif Thorax.

SHARE