artenreel-diese-1-logo-long-fonce

Bureau d'accompagnement et de production

La compagnie ABOUDBRAS image à la une

Compagnie ABOUDBRAS

La compagnie ABOUDBRAS développe la relation entre deux univers particuliers : celui du conte et celui de la marionnette. S’adressant autant aux enfants qu’aux adultes, elle explore l’oralité et l’univers des contes et des histoires en relation avec les arts de la marionnette et les formes visuelles. Ce travail s’accompagne d’une utilisation de la voix et du chant, du corps et de la danse, faisant ainsi la part belle à la dimension humaine.
 
Le répertoire  de la compagnie intègre des contes d’ici et d’ailleurs ainsi que des poésies et des textes d’auteurs proches de la littérature orale. Ce sont des paroles et voix qui souvent nourrissent une profonde réflexion sur l’humain et son rapport au monde.
 
Chaque travail de mise en scène est réalisé à partir d’une réflexion sur la matière : La compagnie travaille le plus souvent avec les matières naturelles , tels que terre, bois, eau, ainsi le papier et le textile.

La direction artistique de la compagnie est assumée conjointement par Jessica Blanc et Jérôme Saint-Martin qui, selon les univers et les besoins des spectacles, s’entourent des compétences d’artistes issus d’horizons divers, qui enrichissent l’univers de la compagnie de musique africaine ou de musique en objets de récup’,  de danse contemporaine ou conte de rue,…

artenreel-diese-1-websiteartenreel-diese-1-facebook

LES SPECTACLES


De fil en aiguille – Contes de lavandière

De fil en aiguille interprète le thème du textile à travers ses métiers et ses légendes.
 
« Du temps où les femmes filaient… »
Ainsi, une lavandière, venue du temps où les femmes filaient, vient nous raconter deux histoires, surgies chacunes de ses jupons. Pour scénographie et décor, les contes se dérouleront sur la robe de la lavandière-conteuse. Ou plutôt sur les robes, car elle s’habille tantôt de l’une, tantôt de l’autre, et chacune de ses deux robes contient une histoire.
« Du temps où l’on craignait dame hiver »
Dans les temps anciens, on craignait Dame Hiver, la déesse ou la fée « Berchta Holle », elle a un rôle à la fois protecteur et justicier. et elle récompense la belle ouvrage mais punit le travail mal fait. Mais celles qui la craignent plus que les autres sont les lavandières et filandières. Car « la Berchta » (ou « Frau Holle ») est leur patronne, et les surveille de près… Gare à la rêveuse ou à l’étourdie!

La première histoire: « Dame Hiver »
« Braves gens, ouvrez grandes vos oreilles, pour écouter l’histoire d’un coq qui parle, d’une belle fille travailleuse et de sa soeur paresseuse, d’un puits sans fonds et de la neige qui naît des édredons secoués par « Frau Holle » ».

La deuxième histoire: « Les trois fileuses »
«  Braves gens maintenant écoutez l’histoire d’une fileuse fainéante et devenue reine, de trois vielles fées à l’aspect le plus laid: La première avait une lèvre immense qui lui pendait sur le menton, la deuxième était dotée d’un pied démesurée et la troisième avait un pouce de la taille d’une tête. »

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS de fil en aiguille

Des Hommes peu ordinaires

Tout public à partir de 6 ans.
50 minutes (les deux histoires peuvent être jouées à la suite ou séparées à des moment différents)

« L’homme qui levait les pierres » et « l’homme à l’oreille coupée » de Jean Claude MOURLEVAT
Ces deux histoires de Jean Claude MOURLEVAT nous entraînent dans un univers tendre et surprenant. Elles sont présentées dans un théâtre ambulant: sous forme de théâtre de marionnettes, théâtre d’objet et rouleau illustré. Ce théâtre ambulant, le « théâtre de poche », est conçu pour aller partout où la parole aime être partagée et dans les lieux les plus divers, tels que salles communales, cafés, bibliothèques, appartement,… Le théâtre de poche est avant tout un théâtre voyageur.

L’homme qui levait les pierres
« Ruper Oaza est l’homme le plus fort du monde. Chaque dimanche, sur la place du village, il soulève une énorme pierre devant la foule rassemblée. Petit et malingre, Peio est fasciné par la force de Ruper Oaza et rêve de le remplacer un jour. Ruper accepte de lui donner des leçons…sans pourtant lui faire toucher la moindre pierre! »
(Edition Thierry Magnier)

Grâce à Ruper Oaza, Peio apprendra à développer une autre force qui n’est pas celle pour laquelle il est venu prendre des leçons auprès de l’homme fort, mais la force qui manque à Ruper et dont il rêve depuis si longtemps: La force de s’envoler! Cette histoire contient un beau propos sur la complémentarité et la force du rêve.

L’homme à l’oreille coupée
« Dans un port de Norvège, un vieux marin raconte chaque soir comment il a perdu l’oreille qui lui manque. Mais ce n’est jamais la même histoire! A l’écouter, il a eue mille vies et l’a perdue mille fois, cette fameuse oreille… Qui saura un jour la vérité? Personne sans doute, mais quel conteur! »
(Edition Thierry Magnier)

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle des hommes peu ordinaires

Les Contes de l’Arbre Monde

Tout public
50 minutes. Jeu en intérieur mais Les Contes de l’Arbre Monde peut aussi être joué en extérieur… au pied d’un arbre, dans un site naturel, dans une clairière accueillante…

Avec le spectacle « Les contes de l’arbre monde » la compagnie ABOUDBRAS explore l’univers des arbres à travers les contes et légendes. Conte d’explication ou conte philosophique, les arbres offrent un voyage au coeur des mythes et des légendes, un voyage riche d’enseignement et de leçon d’humanité !

« On dit que c’est un arbre qui tient le monde! Un arbre aux racines profondes qui s’enfoncent dans le ventre de la terre. Un arbre aux branches si hautes, si élancées, qu’elles touchent le ciel. On dit que c’est un arbre qui relie la terre au ciel. On l’appelle « L’arbre monde ». On dit aussi que quand on vient se coucher sous l’arbre monde, quand on prend vraiment le temps d’écouter, alors l’arbre monde nous livre ses histoires. Ce sont des histoires qui nous parlent du monde des arbres. Car les arbres savent parler, pourvu qu’on sache un peu les écouter! Et si finalement les arbres nous parlaient de nous ? Ouvrez grands vos oreilles et votre cœur et vous apprendrez ainsi comment les arbres ont été créés grâce à l’inventivité de notre ami le diable, vous saurez comment la forêt est née par la ruse d’un petit olivier. Nous parlerons également d’une forêt qui doit apprendre à vivre ensemble malgré ses différences et enfin nous suivrons les traces d’un petit colibri qui nous montre le chemin à suivre pour éteindre le grand incendie dans la forêt. »

La conteuse Jessica Blanc sera soutenue par des supports visuels, sous forme de « tablettes ou cercle de narration », qui la font jouer à la fois avec les mots et les images. Elle est accompagnée par l’univers sonore de Jérôme Saint-Martin qui utilise différents instruments et bruitages comme la sanza (piano à pouces), le didgeridoo, tambour, appeaux ou bâton de pluie.

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle les contes de l'arbre monde

La légende de la fumée – Contes d’Afrique

A partir de 5 ans, accessible aux plus jeunes enfants accompagnés.
45 minutes suivi d’un temps de rencontre avec le public.

Il arrive parfois que d’une calebasse naissent des histoires. Avec ce spectacle, la compagnie ABOUDBRAS rend hommage à l’Afrique et à la marionnette africaine, dont les masques et les marionnettes sont librement inspirés. Comme pour d’autres créations de la  compagnie ABOUDBRAS, ce spectacle n’utilise pas ou peu de décor, mais puise sa force dans la symbolique du geste et des mots. La marionnette prend, ici, toute sa force allégorique, elle est porteuse de symboles, héritière de son origine sacrée et totémique.
Chaque conte, chaque marionnette « naît » d’une calebasse posée à même le sol et qui servira également d’accessoire de jeu.

Akua – la mère des marionnettes
C’est l’histoire d’une femme dont le rêve le plus précieux, le désir le plus ardent, ne se réalise pas. Cette femme s’appelle Akua, son rêve est celui de sentir un enfant grandir dans son ventre. Elle décide de consulter les marabouts, mais aucun parmi eux, ne trouve de remède à son mal. Jusqu’au jour où un de ces diseurs de vérité lui propose de sculpter un petit être en bois, et de l’aimer comme s’il s’agissait de son propre enfant. Ainsi est née la première marionnette, c’est par l’amour d’une femme.
 
Codjo – La légende de la fumée
Codjo est un orphelin. Orphelin de père et de mère, il est recueilli par une tante acariâtre qui le maltraite et cherche à la perdre. Une nuit parmi les nuits les plus noires et à l’heure de tous les dangers, elle l’envoie en pleine brousse. Pourtant Codjo part le pas léger, le visage illuminé d’un sourire radieux et la chanson aux lèvres. Il part à la rencontre des animaux sauvages et des génies, à la rencontre des êtres surnaturels et jusqu’au pays de la mort, Codjo, l’enfant orphelin, l’enfant éternel et toujours rayonnant.

Spectacle de et par Jessica BLANC.
Assistant Mise en scène : Jérôme SAINT- MARTIN.
Création musicale : Adama SANOGO.
Marionnettes et masques :  Jessica Blanc et Jérôme Saint-Martin.

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle la légende de la fumée

Terra Madre

Tout public à partir de 4 ans
40 minutes

« Offrons la Terre aux enfants rien qu’une journée, pour qu’une journée au moins la Terre apprenne la fraternité »
Terra Madre interroge le rapport que les humains entretiennent à la terre. Cette terre qui autrefois était vénérée est aujourd’hui maltraitée. C’est comme si la terre et son équilibre n’était plus compris par les humains, qui par leurs agissements, mettent en péril l’équilibre même de la vie, leur vie… Alors voici des contes venus du ventre de la terre. Voici des « Paroles de terre ». Pour redonner voix à « Mère du Monde »  et pour apprendre à nouveau à la reconnaître à sa juste valeur.

« Au premier temps du monde, les hommes ne vivaient pas sur terre mais sous terre. Grâce à un arbre poussant dans les entrailles de la terre et s’élevant jusqu’à l’écorce terrestre, celui qu’on nomme « Regarde en l’air » va quitter le monde des ténèbres pour celui de la lumière. Il permettra à ceux qui l’ont suivi de s’installer sur le ventre de la terre. Depuis, les hommes vénèrent « Terra Madre » la mère de ce qui vit sur terre. Mais les printemps se succèdent et avec eux, les générations d’hommes. Et bientôt arrivent les disputes pour tel arbre, tel morceau de terre ou de mer. Et bientôt arrivent les guerres et les destructions… Pourtant « mère du monde » continue à tout donner, sans relâche. De la nourriture, de l’eau, des plantes qui guérissent. Et elle attend patiemment qu’un de ses enfants l’entende et la comprenne enfin… »

Pour que ces « Paroles de Terre » fassent le tour de la terre, nous les avons recueilli aux quatre coins du monde : Mythe fondateur amérindien, conte moderne africain, poésie arabe et récit de vie,… Ces histoires venues de partout vous seront racontées par la conteuse Jessica Blanc grâce à différents supports de narration : « Un bâton de paroles » pour symboliser la naissance de l’arbre et la sagesse ancestrale des amérindiens. Un bassin de terre pour représenter « mère du monde » et la vie sur terre. Les histoires seront racontées grâce à ces supports et en théâtre d’objets, elles seront accompagnées en musique par Jérôme Saint-Martin avec des instruments tels que : guimbarde, kalimba, didgeridoo,…

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle Terra Madre

A la sauvette !

A la sauvette est un spectacle déambulatoire  et d’intervention qui réunit deux personnages loufoques : Un vendeur à la sauvette et une vendeuse d’allumettes. Le vendeur à la sauvette (sur échasses) porte un chapeau à haut de forme poussiéreux et son costume intemporel le situe dans un autre temps, un autre monde.  Son manteau contient une multitude de poches aux objets personnages insolites, donnant naissance à des petites scénettes de théâtre d’objets qui emportent le spectateur dans un univers humoristique et poétique. Son acolyte, la marchande d’allumettes, elle interpelle les passants avec une ritournelle. Elle leur propose un tirage au sort avec des allumettes. A chacune correspond un « poem’allumette ». Car ce ne sont pas des allumettes qu’elle offre au passant, mais les rêves que ceux-ci allument… La marchande d’allumettes porte une grande robe avec un présentoir sur lequel se trouvent les boîtes d’allumettes. Toutes ces boîtes cachent des petites mises en scène de poèmes ou histoires sur le thème de l’allumette, de la lumière et du feu. Ces deux personnages décalés et complémentaires dans leur taille et dans leur harangue  aux propositions à la fois poétiques et insolites, laisseront aux passants un petit goût de merveilleux. Les comédiens se fondent dans des lieux de vie (marché, place, parcs) ou de passages, comme les rues, chaussées, etc  Le spectacle est interactif, les comédiens interpellent le public pour des petites séquences d’histoires et des scénettes de théâtre d’objets et de formes narratives visuelles. Il s’agit d’offrir un moment de poésie et de théâtre de proximité pour rechanter l’espace public.

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle à la sauvette

Le Théâtre de poche

Le théâtre de poche est un théâtre castelet itinérant qui a été créé pour aller à la rencontre du public dans des cadres de représentation inhabituels. Ce petit théâtre ambulant est monté sur une structure avec des roulettes pour faciliter les déplacements. Il est conçu de façon transformable, sur la même structure s’adaptent différentes propositions d’histoires, présentées sous différentes formes d’expression et de narration, tel que théâtre de papier, rouleau illustré, théâtre d’images inspiré du kamishibaï japonais, objets manipulés,…
Les spectacle sont adaptés et adaptables pour des lieux de représentation divers et insolites, tel que cafés, bibliothèques, terrasses, parcs, jardins,…

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle théâtre de poche

la lune

Théâtre de papier
15 minutes – d’après un Conte des frères Grimm


« Il était autrefois un pays où les nuits étaient sombres, et le ciel couvrait cette contrée comme un drap noir. La lune n’y sortait jamais, pas une seule étoile ne scintillait dans l’obscurité. Les ténèbres y régnaient comme à la création du monde. Quatre jeunes hommes de ce pays sont partis un jour en voyage et arrivés dans un autre royaume où tous les soirs, lorsque le soleil se couchait derrière la montagne, s’allumait dans les cimes d’un chêne un disque étincelant qui répandait au loin une douce lumière. Cela donnera l’idée à nos quatre compères de s’emparer de ce précieux joyau pour éclairer leur propre pays de cette douce lumière. Mais leur entreprise ne se déroule pas sans obstacles! »

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle la lune

Cœur d’Alice

Théâtre de poche.
10 minutes

« Alice aime, déteste, caresse, sourit, crie, plonge, vole et, avec ses grands yeux, elle regarde tous ceux qui la regardent étrangement. Tour à tour câline ou chagrine, Alice est une enfant différente, aux pieds qui ne marchent pas mais qui se laissent chatouiller par les fourmis et aux désirs vifs. Elle dévoile au lecteur un peu de son univers, où le regard des autres est souvent fuyant. »
Le texte a été écrit par Stephane Servant pour dire la différence et ouvrir le regard sur le handicap

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle coeur d'alice

La minuscule

Petits contes de la nuit : conte, musique et théâtre d’ombres
Pour enfants de 2 à 6 ans

Au premier temps du monde, il n’y avait pas de lumière sur terre. La lumière existait bien, mais elle se trouvait loin très loin, caché sur la plus haute montagne et restait inaccessible aux habitants de la terre. Si bien, qu’on les appelait les habitants de l’ombre…
 
Voici des histoires pour découvrir le courage de « la minuscule », la petite araignée partit à la recherche du soleil ou encore pour comprendre pourquoi chauve-souris se cache la nuit et n’aime guère se montrer.
 
Ces petits contes de la nuit s’inscrivent dans le programme « Les toiles de la nuit » à destination de la petite enfance et qui a pour but de sensibiliser les jeunes enfants à la littérature orale, avec des contes, comptines, et berceuses. L’animation spectacle « La minuscule » propose des contes en théâtre d’ombres pour se familiariser tout en douceur avec l’obscurité et les jeux de lumière.

Plus d’informations sur le spectacle

La compagnie ABOUDBRAS spectacle la minuscule

le corps dédoublé

Le corps dédoublé parle de la mise en abîme du corps : un corps ambigu et double, un être siamois . Un corps qui se disloque, qui parle à travers nous, un corps multiple. C’est une  parole visuelle à interprétation libre et multiple qui nous est donnée à voir. Elle apporte  une lecture complémentaire (du domaine de l’inconscient) aux questions d’identité que nous pose le rapport au corps.

Plus d’informations sur le spectacle


Action culturelle, stage et formation

La Compagnie ABOUDBRAS est également très investie dans l’action culturelle et la pratique pédagogique, qui est un axe important et complémentaire du travail de la compagnie.
Les stages et ateliers portent sur la marionnette comme objet théâtral et de narration et sur l’expression orale et visuelle, ainsi que l’écriture (qui peut être écrite ou orale) et la narration.
Les stages et ateliers s’adressent à tous les publics, enfants, adolescents et adultes.

Plus d’informations

 

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas divulguée.